Opéra Garnier (1) : visite libre

Publié le 10 Mars 2013

  Lorsque vous sortez du métro Opéra se dresse devant vous cette façade somptueuse – c’est la magie du métro parisien, qui vous réserve quelques surprises en haut de ses escalators. « L’académie nationale de musique », nouveau temple du 4e art, devait remplacer l’Opéra de la rue Le Peletier où  l’on avait tenté d’assassiner Napoléon III. Le nouvel Opéra devait être construit dans un lieu plus sûr, plus fréquentable et moins risqué. On choisit donc un terrain dans le 9e arrondissement, qui posa quelques problèmes du fait de la présence d’une nappe phréatique sous les fondations – à l’origine de la légende du fantôme de l’Opéra (popularisée par Gaston Leroux). Les plans de l’Opéra réservaient une partie entière à Napoléon III pour qu’il puisse rejoindre sa loge en toute sécurité.

 

L’accès à la billetterie se fait par la gauche. Une visite libre coûte 10€, 6€ pour le tarif réduit.

 

DSC06980

 

  L’Opéra Garnier, même lorsque vous venez pour une représentation, est d’abord un cadre. Un cadre rococo d’un style nouveau né de l’imagination d’un jeune surdoué alors inconnu. Charles Garnier, âgé de 35 ans, remporta le concours anonyme organisé par l’empereur au nez et à la barbe des plus grands et créa ce style qu’il eut l’audace de nommer « Napoléon III ». Mais l’Opéra reste son œuvre, immortalisée par l’apposition de son nom au monument. Certes, tout le mérite de revient pas à Garnier, mais il supervisa la construction de la façade au plafond, choisissant lui-même les artisans et donnant à l’Opéra son identité.

 

DSC06999

 

L’entrée baigne dans cette atmosphère d’inspiration antique faite de marbre, de colonnes et de mosaïques. On accède ensuite au grand escalier, inspiré par celui de l’opéra de Bordeaux, qu’Audrey Hepburn a descendu pour Drôle de Frimousse. La montée des marches ranime la Belle Epoque, l’odeur des chevaux, les robes et costumes raffinés des mondains, le culte de l’apparence. L’Opéra joue sur les trompe-l’œil (le rideau de la salle de spectacle), les illusions, les jeux d’optique. Une mini-galerie des glaces alterne miroirs et ouvertures sans que l’on distingue les deux au premier abord. Les lustres et les peintures classiques s’allient aux dorures pour rappeler la splendeur de la cour de Louis XIV.

 

DSC07020

 

L’Opéra Garnier est chargé, l’Opéra Garnier est étincelant, l’Opéra Garnier est flamboyant. Trop pour la population de l’époque qui protesta devant tant de faste et tant de coûts. Peut-être aussi parce que le bâtiment rappelait l’empereur déchu. Mais après tout, l’Opéra Garnier avait la faculté de faire oublier une défaite de 1870 douloureuse en attestant de la grandeur toujours présente de la France.

 

P1030237.jpg

 

  Un élément de l’Opéra contraste avec ce luxe : le plafond de la salle de spectacle peint par Chagall. Les simples traits et couleurs vives dessinent des allégories des grands ballets et des illustrations de célèbres compositeurs. L’onirisme de ce plafond est le joyau qui couronne l’Opéra, un espace d’émotion franche dans la frivolité ostentatoire, mais néanmoins touchante, de la salle.

 

DSC07007

 

  Encore aujourd’hui, la visite de l’Opéra vide de ses spectateurs revêt ce caractère magique, délicieusement irréel, quelquefois provoquant. Les vastes couloirs respirent, laissant s’engouffrer le mystère et une certaine sérénité. Ces constructions et sculptures imposantes auxquelles s’allie la solidité du marbre semblent presque rassurantes. Dans cet univers à part, rien de ce qui ne peut arriver ici n’est vrai, tout est illusoire, mais le rêve n’en est que plus joyeux. On ressent tout le pouvoir de l’imaginaire, qui procure sans risque les plus grandes émotions. Et des émotions, la représentation du 6 mars de l’Opéra m’en a procurées.

 DSC07046

   

 

Opéra Garnier

Visite libres tous les jours de 10h à 17h (13h les jours de spectacle en matinée) - 9€, 6€ tarif réduit

Visite guidée les mercredis, samedis, dimanches à 11h30 et 15h30 (tous les jours pendant les vacances scolaires) - 13€50, 9€50 tarif réduit

Informations supplémentaires

Attention : la salle de spectacle n’est pas toujours visible les jours de représentation.

Rédigé par Captain Mel

Publié dans #Expositions - visites

Commenter cet article