Toutes A l'Ecole

Publié le 2 Janvier 2012

Je ne ferme pas ce blog mais le laisse en stand-by, de nouvelles priorités s'imposant en moi et un besoin de me recentrer, d'écrire pour moi, et sur papier ! Les écrits restent, ne peuvent être effacer sans ratures, contrairement aux écrits virtuels qui, d'une touche, peuvent disparaître.

Je suis quand même contente des quelques articles que j'ai publié sur ce blog, et peut être un jour je reviendrais !

 

 

http://camkids.lescigales.org/Logos%20sites%20biblio%20et%20assocs/logotoutesalecole.gif 

 

Je ne pouvais cependant partir sans laisser aux rares lecteurs qui s'aventureront peut être un jour sur ce blog une adresse qui m'est très chère : celle de l'association Toutes A l'Ecole.

 

"La création de "Toutes à l'école" en décembre 2005 est partie du constat suivant : sur tous les enfants scolarisés dans le monde, à peine un tiers sont des filles. Des centaines de millions de femmes n'ont toujours pas les armes du savoir pour se défendre contre les mariages forcés, les crimes d'honneur, la prostitution ..."

 

La femme est l'avenir de l'homme, a dit un jour le poète Aragon. En effet, ce sont les femmes qui, en plus de donner la vie, transmettent à leurs enfants des valeurs, des idées, une conception de la vie. D'où l'importance de la scolarisation des filles, qui deviendront mères et comprendront alors l'importance de l'enseignement dont les enfants doivent bénéficier. L'illetrisme, l'analphabétisme et donc l'ignorance est un fléau qui est la source de beaucoup de maux.

 

De plus, s'ajoute à ce constat la dure réalité de l'histoire cambodgienne. Entre 1975 et 1979, les Khmers rouges ont fait régner la terreur, massacrant leur propre peuple : 1/3 de la population et la majorité des intellectuels ont été éliminés, certains après avoir subis des atrocités qui ont rendu Douch, le n°2 des Khmers rouges, coupable de crimes contre l'humanité.

 

Aujourd'hui, le Cambodge reste un pays très pauvre, sous développé (IDH de 0,6). Du fait du génocide du régime khmers rouges, la moitié de la population a moins de 16 ans. Ces jeunes sont l'avenir, ils vont construire le Cambodge de demain. Mais les filles sont souvent laissées de côté, car envoyer un enfant à l'école coûte trop cher. D'où l'importance de Toutes A l'Ecole, qui scolarise gratuitement des petites filles, et compense le manque à gagner par des sacs de riz.

 

 

Il faut ajouter que le Cambodge a connu ses pires innondations depuis 10 ans début septembre alors que cette information a été très peu relayée.

 

Pour toutes ces raisons et bien d'autres encore, soutenez Toutes A l'Ecole !

 

Pour faire un don ou parrainer une petite fille : http://www.toutes-a-l-ecole.org/fr/don.html

Rédigé par Captain Mel

Publié dans #Surprises du Chef

Commenter cet article