Les contes défaits - Comédie Nation

Publié le 11 Juin 2013

Les contes défaits - Comédie Nation

Chacun connaît cette phrase qui clôt des contes : "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants". Et si ce n'était pas le cas ? Si les contes de Perrault trouvaient leur fin dans la société d'aujourd'hui ?

Les contes sont faits, il est temps de les défaire, et de découvrir la réalité qui se cache derrière  ces personnages un brin déjantés et névrosés. Ainsi...

 

"Blanche-Neige est-elle atteinte d'anosognosie ? 
La Belle au bois dormant est-elle heureuse en ménage ? 
Les princes sont-ils à la hauteur de leurs promesses ?
Les 7 nains pratiquent-ils le bondage ?

Les réponses à chacune de ces questions (mais bien d'autres, plus intéressantes), Cendrillon les trouvera au cours d'un road-trip débridé en bus, dans des lieux où une princesse ne devrait pas mettre les pantoufles."

 

 

Ainsi se résume le postulat des Contes défaits. Le texte est drôle et surtout inventif, se jouant des codes des contes et des personnages ; se mêlent ainsi le plaisir de retrouver un imaginaire familier et la surprise de découvrir les situations présentes de nos héros, souvent cocasses et décalées.

 

Quant à la mise en scène qui nous intéresse aujourd'hui (mais que je ne verrai pas faute de disponibilités), elle peut valoir le coup d'oeil car :

¤ c'est une reprise

¤ elle a l'originalité d'introduire un troubadour pour apporter un peu de musicalité à cette cacophonie féérique

¤ sa durée (1h10) semble parfaite pour profiter d'un spectacle joyeux sans s'ennuyer

¤ si vous voulez savoir si la pièce correspond à vos attentes théâtrales du moment, vous pouvez consulter les avis (très positifs) des spectateurs sur Billetreduc

 

 

 

 

Les contes défaits

 

Comédie Nation

 

texte de Guillaume Pascal

mise en scène d'Arnaud Delpoux

 

Marion Christmann, Isabelle Degraeve, Anthony Delpoux, Alexis Mahi, Guillaume Pascal

 

1h10

 

jusqu'au 13 juillet

le samedi à 19h (sauf le 22 juin)

Réservations

 

Rédigé par Captain Mel

Publié dans #Théâtre, #Preview

Commenter cet article