Mon Festival de Cannes - jour 2

Publié le 16 Mai 2013

© AFP/ V.HACHE - Montée des marches de l'équipe de The Bling Ring

© AFP/ V.HACHE - Montée des marches de l'équipe de The Bling Ring

Jour 1 - mercredi 15 mai

 

 

 

Jour 2 - jeudi 16 mai

 

Ce matin au réveil : déjà un flot d'articles sur Cannes. Nombreuses sont les critiques de Gatsby : je n'y jette qu'un coup d'œil, souhaitant conserver toute la fraîcheur de la découverte d'une œuvre qui s'annonce débattue. Pas de lynchage collectif, mais pas d'enthousiasme débordant non plus. La grande question que je me pose : les critiques ont-elles lu le livre ? Je porterai mon jugement bientôt, mais je pense que la lecture préalable de Gatsby conditionne en partie l'accueil du film, d'autant que Baz Luhrmann a souligné ici la fidélité recherchée de son film au roman original. Je le relis personnellement en ce moment, pour travailler une dernière fois mon imagination pure, avant que les images du film de Baz Luhrmann remplacent en partie le monde que je m'étais construit au fil des pages... Une chose est sûre : mon Gatsby ressemble furieusement à Leonardo DiCaprio. C'est déjà bon signe.

 

              © Eric Gaillard/Reuters

 

 

19h00 : Le Grand Journal (que vous pouvez retrouver en replay sur le site de Canal) accueille Robin Wright, François Damiens et Sara Forestier.

 

 

19h28 : retour sur les montées des marches de la journée.

 

The Bling Ring ouvre la compétition d'Un Certain Regard avec son casting 100% jeune et 100% glamour, tout en noir et blanc sur le rouge du tapis de la gloire... La délicatesse et l'élégance caractéristiques de Sofia Coppola se retrouvent jusque sur les marches. The Bling Ring est un des films présentés à Cannes que j'attends le plus : pour en savoir les raisons et jeter un coup d'oeil sur la bande-annonce, rendez-vous ici.

 

   © AFP/ V.HACHE

   © AFP/ A.PIZZOLI (Le photocall de The Bling Ring)

 

 

Jeune et Jolie ouvre la compétition officielle. Réalisé par François Ozon, il traite de la prostitution (mais il semblerait également de l'adolescence en général) d'une lycéenne de 17 ans interprétée par Marine Vacth. On retrouve sur les marches le réalisateur accompagné de son actrice principale ainsi que de Frédéric Pierrot et Géraldine Pailhas.

 

    © AFP/ A.PIZZOLI

 

Le teaser, intriguant et sensuel, donne envie d'en savoir plus sur cette mystérieuse et presque glaçante jeune et jolie fille : http://www.youtube.com/watch?v=eF2nBz02BTs

 

 

 

 

19h33 : Au Grand Journal, on parle de Suzanne, avec Sara Forestier et François Damiens, qui m'intrigue par l'émotion qui semble se dégager aussi bien des journalistes que des acteurs, notamment du touchant François Damiens. Il rejoint ma liste des Things To Search.

 

 

19h36 : l'Instant Cannes de Daphné Burki, qui donne la parole aux photos des festivaliers. Superflu pour l'instant. La suite des festivités nous donnera peut-être quelque chose à se mettre sous la dent ?

 

 

 

19h40 : le Palmomètre ! (par un jury de 6 critiques dont je ferai la liste prochainement)

 

¤ Gatsby le Magnifique (de Baz Luhrmann) : 5,9/10

Du bleu pour tout le monde, c'est bon signe, pas un coup de coeur mais "on en a pour son argent". On retient : la performance de Leonardo DiCaprio et les paillettes. A rappeler que le film est hors-compétition !

 

¤ Heli (de Amat Escalante) : 4,3/10

Le film divise, mais c'est globalement négatif. On retient : "intrigant" mais finalement "un peu vain" voire de la "provocation à deux balles"

 

¤ Jeune et Jolie (de François Ozon) : 7,5/10

Beaucoup de coeur  dans les remarques ! On retient : la performance de Marine Vacth "à couper le souffle" et un film "subtil" et au final réussi sous toutes les coutures.

 

Et la palme du 16 mai est attribuée à... Jeune et Jolie de François Ozon !

 

 

 

20h03 : Le Grand Journal - la suite, avec notamment Bérénice Béjo et Tahar Rahim, ce sera pour demain !

 

 

23h00 : en rentrant des cours (le replay du Grand Journal sera mon grand ami tout au long du Festival), revue du web. Des critiques et encore des critiques de Gatsby, et deux articles pas fonciérement indispensables mais que je lis avec plaisir : l'envers du décor de Cannes (ne vous attendez pas à des révélations fraccassantes, mais plutôt un aperçu du Cannes des anonymes) et un avis sur la cérémonie d'ouverture qui diffère un peu du mien mais dont j'aime l'argumentaire.

 

 

00:00 : petit coup d'oeil au passage de Leonardo DiCaprio au journal de TF1 hier pour finir la journée en beauté.

 

Rédigé par Captain Mel

Publié dans #Cinéma, #Festival de Cannes

Commenter cet article